Image
Dès le XIIème siècle (et documenté à partir de 1152) la communauté hébraïque à Venise comptait environ 1300 personnes...

 

...lesquels, au début, avaient trouvés asile dans l’ancienne île de Spinalonga qui, ayant beaucoup d’habitant hébreux, changea de nom pour devenir l’actuelle île de la Giudecca.
A Partir de 1298 il leur fut interdit d’avoir résidence fixe dans l’aire vénitienne et donc ils déménagèrent sur la terre ferme, près de Mestre, tout en pouvant continuer leurs activités commerciales dans la lagune.
Avec un décret de 1516 il fut imposé que les juifs de résidents à Venise devaient se contenter d’une partie de la ville alors appelée « Getto » à cause des activité de la zone, c’est-à-dire les fonderies qui fournissaient de canons et d’armes l’Arsenal. De « Getto » à « Ghetto » le pas fut simple et dans toute l’Europe on commença à utiliser cette parole pour définir la zone réservée aux juifs.

Il fut alors créé le Ghetto Vecchio dans la zone de Cannaregio, dans laquelle tous avaient obligation de rester dans sa demeure du coucher du soleil à l’aube, constamment contrôlée par des rondes. Vite le nombre d’habitants dépassa les 5000 (par cela on peut expliquer les maison à huit étages !!) et on dut l’agrandir vers des zones adjacentes, créant ainsi le « Ghetto Nuovo » (1516), destiné principalement aux juifs d’origines italienne et germanique, et le « Ghetto Nuovissimo » (1633).
Le XIXème siècle signa l’apogée du pouvoir et de l’importance commerciale des juifs dans la cité, à un tel point qu’ils poussèrent les vénitiens à limiter leurs activités commerciales étrangères jusqu’à l’époque napoléonienne, durant laquelle les portes furent abattues et ils obtinrent les mêmes droits que tout citoyen normal mérite.
Avec la Seconde Guerre Mondiale malheureusement la communauté vénitienne aussi subit la répression naziste et 200 personnes furent déportées vers les camps de concentration où inexplicablement ils perdirent la vie.
Au jour d’aujourd’hui ce complexe est resté assez intègre même si les vénitiens juifs sont aujourd’hui quelques centaines.

En vous promenant le long des rues du Ghetto vous ne manquerez certainement pas de voir une des 5 synagogues, une pour chaque confession juives présentes il y a des siècles à Venise : Allemande (1528), Canton (1532), Levantine (1538), Espagnole (1555) et Italienne (1575). Ne perdez surtout pas le richissime Musée Hébraïque, sur le Campo del Ghetto Nuovo, fondé en 1953 par la Communauté Juive Vénitienne.

Pour clore avec une petite curiosité, ne manquez pas les délicieux gâteaux hébreux du Ghetto de Venise, comme le « Orecchiette di Amman », fourrés au fruits, les « Bisce » à la forme particulière en S, les « Zuccherini » et les « Azime Dolci » en forme de beignets.




BIENVENUS A LA residenza parisi

EXPERIENCE AU COEUR DE VENISE

ita | eng | fra

NOS OFFRES

Reduction de 20%

Reservez 4 nuits, vuos aurez une reduction de 20%.


Reduction de 15%

Hiver exceptionnel: réservez 3 nuits et nous vous offrons une reduction de 15%!


Reduction de 10%

Reservez 2 nuits, vuos aurez une reduction de 10%.


Cinq bonnes raisons de réserver avec nous

RESERVATION EN LIGNE

Date d'arrivée
Nuits Adultes:
Chambres: Enfants:
Code client/IATA:
Special code:
 
 

Residenza Parisi - Santa Croce 548, - 30100 Venezia - Tel. +39 (0) 41 5206955 - Fax +39 (0) 41 5228799 -
hotel residenza Venezia | Venice hotel

© Santa Chiara s.r.l. - Santa Croce, 548 - 30135 Venezia
P.I. 00765100276 Camera di Commercio di venezia
Capitale Interamente Versato 100.000,00